TOP 10 DES QUESTIONS À SE POSER POUR ÉVITER LE VOL DE VOTRE VÉLO.

Protéger son vélo contre le vol: combien ça coûte?

Ne vendez pas votre rein trop vite, ce ne sera probablement pas nécessaire.

Assurance, antivol(s), tracker GPS, parking…Pas toujours évident de déterminer les coûts additionnels permettant de sécuriser son vélo. Cette semaine, Owlee a sorti sa calculette et mené sa petite enquête pour déterminer si protéger correctement son vélo contre le vol était totalement inabordable ou au contraire, bien plus accessible qu’on ne l’imagine. C’est parti.

Otez vos lunettes, vous risquez d’être surpris

1. Le minimum vital: l’antivol.

Que votre monture soit un prodigieux Topbike full suspended 18 vitesses couleur “carmen metal” de 1999 ou le dernier speed pedelec Stromer ST5 , la protection minimale pour éviter la perte de son vélo consiste dès le départ à se procurer un bon antivol, au minimum de qualité ART2* ou Sold Secure Gold.

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, je vous invite à parcourir l’article consacré au choix d’un bon antivol ici. Vous pourriez être tenté(e) de vous fier exclusivement à la réputation d’une marque, mais chez Owlee, on préfère plutôt l’avis d’experts indépendants pour attester de la qualité d’un produit.

En conséquence: nul besoin aujourd’hui de dépenser une fortune pour bénéficier d’un antivol qualitatif. Voici 3 combos (du moins cher au plus technique), tous certifiés ART2 ou plus:

Pour moins de 45€: Axa Defender + Vinz Adams: le pack ART2 simple et efficace

Antivol en U et blocage de roue tous deux certifiés ART2 à moins de 45€ la paire. Un “starter pack” efficace pour protéger votre vélo.

Un antivol de cadre ultra connu et plébiscité dans le milieu cycliste pour sécuriser votre roue arrière à votre cadre; un antivol en U compact, facile à transporter pour attacher votre cadre à un point fixe; le tout pour très exactement 43,90€! Difficile de proposer moins cher et aussi robuste que ce pack de 2 antivols, tous deux certifiés ART2.

Pour moins de 80€: Axa Defender + Abus Granit Plus

Un antivol en U disposant d’une anse plus large et le célèbre Axa Defender. Un combo confortable à l’usage pour moins de 80€.

On reste sur l’antivol de cadre référent Axa, et pour la différence de prix, on passe sur un U muni d’une anse plus grande pour faciliter le stationnement de votre vélo. Tous deux toujours en ART2*

Pour 100€ et plus: Axa Victory + Abus Bordo X-plus 6500

La solution offrant le meilleur rapport résistance / compacité actuellement connue: associer l’Axa Victory à l’antivol pliable Abus Bordo X-plus 6500.

Pour un budget d’environ 120€ et si vous recherchez la solution offrant le meilleur rapport compacité / résistance, nous vous conseillons le pack Axa Victory (le top de gamme du fabricant hollandais) associé à l’antivol pliant Abus Bordo dans sa version X-plus. Attention, seule cette version “X-plus” est certifiée ART2*. Tous les antivols Bordo ne se valent pas, soyez vigilants lors de votre choix (le Bordo “standard” étant relativement sensible à l’effraction selon les retours de nombreux utilisateurs)

2. L’option (très) recommandée: l’assurance

En marge de l’achat d’un antivol, souscrire une assurance contre le vol de votre vélo est plutôt un bon deal compte tenu du nombre de vélos volés chaque année en Belgique.

Si vous roulez sur un vélo à assistance électrique, compte tenu du prix d’achat généralement important, l’assurance vol représente un gage de sérénité plus que de sécurité non négligeable pour ne pas être confronté à une perte sèche en cas de vol.

“Fait intéressant: le montant de la prime annuelle est très similaire quel que soit l’assureur choisi. Si vous habitez sur Bruxelles et recherchez une assurance pour un vélo à assistance électrique neuf, acheté au prix de 2.000€, le montant de la prime annuelle globale s’élève à environ 70€ par an (à quelques euros près selon l’assureur choisi).”

Prenez donc quelques instants pour parcourir les conditions générales des assureurs afin de sélectionner celui offrant la meilleure couverture. Si vous ignorez les clauses à surveiller de près pour éviter les mauvaises surprises, nous vous invitons à parcourir l’article consacré au choix de l’assurance vol vélo.

Se faire voler son vélo est toujours une expérience désagréable. La perte d’argent peut être néanmoins très limitée pour autant que vous ayez souscrit une bonne assurance en amont.

3. L’option supplémentaire: le tracker GPS

A l’exception des systèmes “built in” qui équipent par exemple les vélos Cowboy, VanMoof ou encore Stromer, où le vélo se connecte directement à une application installée sur votre smartphone, les systèmes de trackers GPS adaptables sont encore relativement discrets sur le marché.

L’un des plus connus actuellement est le système proposé par la société Invoxia, dont le tracker est intégré dans un éclairage arrière. Proposé à un prix fixe de 149€ avec 3 ans d’abonnement inclus, il s’agit aujourd’hui du tracker adaptable le plus performant du marché.

D’autres systèmes, comme le Cyclotrax Boomerang combinant à la fois système d’alarme et tracking, mais les retours d’expérience semblent nettement plus contrastés quant à la qualité du système

Ci-dessus: le système Invoxia Bike Tracker combinant l’application mobile à un éclairage arrière à visser sur votre tige de selle (crédits Invoxia)

4. Une dernière option: un parking spécial vélo?

En marge des options précédemment citées qui constituent des protections relativement efficaces, la question de l’environnement dans lequel attacher son vélo reste centrale dans le domaine de la prévention contre le vol. Il n’est également pas toujours évident de pouvoir stationner son vélo dans le hall de son immeuble et quand bien même, on observe ces derniers mois une recrudescence des vols au sein même des immeubles privés. Aussi, une solution dans laquelle nous croyons beaucoup consiste à stationner son vélo dans des infrastructures spécialement conçues à cet effet.

Plusieurs initiatives telles que Roofed, ou encore BePark proposent ainsi des emplacements de stationnement dédiés au vélos dans des espaces privés offrant davantage de sécurité qu’un stationnement sur la voie publique. Les prix oscillent actuellement entre 12€ par mois jusque 30€ pour des vélos type cargo, soit un budget stationnement annuel allant de 144€ à 360€ selon le type de vélo utilisé. Compte tenu du nombre de vélos volés chaque année, et si le stationnement est suffisamment sécurisé pour dissuader toute tentative de vol, cette solution nous paraît très prometteuse.

Vous ignorez comment vous garer avec style sur une place de parking vélo? Faites comme Julie et épatez la galerie.

5. Oui mais combien au final?

Au final, combien cela coûte de sécuriser son vélo? Un peu comme une voiture, tout dépendra des options choisies. Mais à l’inverse d’une voiture, c’est nettement, nettement plus accessible financièrement. Jugez plutôt:

Si votre budget est plutôt serré

Nous vous recommandons au minimum le combo antivol à 45€ + assurance; les tarifs actuellement proposés par les assureurs nous semblant actuellement toujours intéressants rapportés au prix d’un vélo neuf (notamment électrique) et face à la probabilité réelle de se faire voler son vélo.

Budget mensuel: 9,60€ durant la première année puis 5,80€ à partir de la 2e année

Si votre budget est plus confortable

Savoir où se trouve votre vélo en permanence vous apporte une vraie tranquillité d’esprit? Nous vous recommandons d’opter pour le combo antivol à 80€, l’assurance et le tracker Invoxia.

Budget mensuel: 25€ durant la première année puis 5,80€ à partir de la 2e année

Si vous recherchez le meilleur rapport dissuasion / prix

Notre choix se porte sur le combo antivol à 80€, l’assurance et le parking sécurisé pour vélo, ayant la conviction que l’endroit où nous stationnons nos vélos est au moins aussi important que l’antivol utilisé. Le risque 0 n’existant toutefois pas, nous continuons à préconiser l’assurance.

Budget mensuel: 24,50€ durant la première année, puis 17,80€ par mois à partir de la 2e année.

Cher, vraiment?

A titre de comparaison si vous êtes également automobiliste, selon l’institut TMS (Transport & Mobility Leuven), le coût moyen mensuel lié à l’utilisation d’une voiture (assurance, taxe, carburant, entretien…) serait lui de 400€.

Même en ajoutant les coûts additionnels liés à l’utilisation de votre vélo tels que l’entretien annuel ou encore l’équipement, la différence de coûts reste très importante entre les deux modes de transport et nettement à l’avantage du vélo.

Toujours est-il que chez Owlee, un budget mensuel de 25€ consacré à la sécurité de son vélo nous paraît très accessible pour avoir la tranquilité d’esprit de retrouver son vélo là où il était stationné.

Il n’est plus forcément nécessaire de vous en remettre à Dieu lorsque vous garez votre vélo. En dédiant un budget de 25€ par mois à la protection de votre vélo, vous mettez toutes les chances de votre côté pour éviter sa perte.

C’est tout pour aujourd’hui! Nous vous rappelons que le lancement de l’application Owlee approche à grand pas et que nous sommes toujours à la recherche de nouveaux utilisateurs qui souhaiteraient tester notre application en avant-première. N’oubliez pas de vous inscrire ici pour figurer parmi nos premiers ambassadeurs!

https://owlee.be/

A très vite pour un nouvel article!

Erwan, Owlee

Owlee is the best app for cyclists to ride safer and help them protect their bikes. Find secure parking spots. It’s free | www.owlee.bike

Owlee is the best app for cyclists to ride safer and help them protect their bikes. Find secure parking spots. It’s free | www.owlee.bike