TOP 10 DES QUESTIONS À SE POSER POUR ÉVITER LE VOL DE VOTRE VÉLO.

Vélo volé retrouvé par la police: comment faciliter l’identification du propriétaire?

Tour d’horizon des solutions permettant d’identifier et de retrouver le propriétaire d’un vélo volé.

Soyons francs: en dépit de tous vos efforts, de votre vigilance et de la qualité de votre antivol, personne ne peut réellement prétendre être à l’abri d’un vol de vélo. Toutefois, la police veille au grain et parvient de plus en plus à récupérer un nombre significatif de vélos, dérobés à leurs propriétaires.

Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il advenait des vélos retrouvés par la police et comment parvenait-elle (ou pas) à retrouver l’identité du propriétaire? Suivez le guide!

Rattacher mon vélo à mon identité: pour quoi faire?

Cela peut paraître idiot comme ça de prime abord, mais saviez-vous que votre vélo, en dépit de votre facture d’achat et de vos magnifiques photos de vacances sur la côte attestant votre propriété, n’est en réalité pas rattaché à votre identité par défaut?

Plus encore (et sauf rares exceptions), saviez-vous qu’il n’est actuellement pas possible pour votre vélociste de vous retrouver à partir du numéro de série figurant sous le cadre de votre vélo? Alors, dans la vraie vie, voici ce qui arrive lorsque vous venez de vous faire voler votre vélo:

  • Vous jurez, vous pleurez, vous hurlez, vous restez abasourdi (bref, vous réagissez instinctivement à votre manière)
  • Quand vous reprenez vos esprits et malheureusement dans de trop rares cas encore: vous portez plainte à la police.
  • Vous consultez frénétiquement les réseaux sociaux et les sites de vente de seconde main dans l’espoir de retrouver votre deux roues. Souvent en vain.
  • Vous abandonnez au bout de quelques jours.
Claudi, venant de se faire bike-jacker.

Mais vous-êtes vous demandé ce qu’il se passait du côté des autorités, qui, par chance, ont mis la main sur votre vélo entre temps?

  • Elle déposent votre vélo au dépôt Bruxellois des vélos volés. (oui oui, un tel endroit existe)
  • La police ou le dépôt tentent de vous retrouver ou d’entrer en contact avec le fabricant du vélo espérant obtenir votre identité à partir du numéro de série du cadre.
  • La plupart des vélocistes ne peuvent fournir cette information faute d’avoir une base de données rattachant le numéro de série du cadre à votre identité.
  • Le vélo est conservé pendant 3 mois et faute de vous être manifesté (car vous ignoreriez légitimement l’existence de cette structure), il sera soit révisé et revendu comme vélo d’occasion pour une association ou la collectivité), soit démonté pour en récupérer les pièces détachées.

“Une seule étape manque aujourd’hui pour faire l’union entre les différents acteurs qui entrent en ligne de compte: rattacher votre vélo à votre identité.“

Avouez que si la Police retrouvait votre vélo, ce serait vraiment dommage qu’elle ne puisse pas vous contacter. Alors quelles solutions s’offrent à vous pour aider les autorités à vous retrouver?

Image illustrative d’un agent de Police cherchant à retrouver le propriétaire d’un vélo volé non marqué.

Graver son vélo

Pendant des années, l’une des seules solutions permettant d’identifier le propriétaire d’un vélo était d’effectuer ce que l’on appelle: “le gravage” du cadre. L’opération est simple: elle consiste à frapper le cadre d’un numéro de série unique, rattaché au numéro de registre national du propriétaire du vélo. Comme le montre la photo ci-dessous, c’est une opération similaire à celle pratiquée sur le châssis d’une voiture ou d’une moto. Une combinaison de numéros est littéralement “gravée” à même le cadre.

Crédits photo: toutsurlamobilité.be

Cette opération rapide, simple et efficace n’a pourtant connu qu’un succès limité. Tantôt pour considérations esthétiques (le fait de graver son vélo et d’apposer un sticker pas franchement sexy a pu rebuter un certain nombre de cyclistes), tantôt par un certain scepticisme sur les chances réelles de retrouver le vélo après un vol, ou encore tout simplement par manque d’engouement populaire.

Le gravage d’un vélo, s’il demeure toujours possible en 2021, est un procédé qui reste tout de même en voie d’extinction, étant progressivement remplacé par d’autres solutions digitalisées moins invasives pour le cadre du vélo et surtout plus efficaces pour les autorités publiques.

Faire enregistrer son vélo sur une plateforme d’identification

Si le gravage du vélo n’a rencontré qu’un succès limité, la problématique de l’identification du propriétaire d’un vélo volé reste plus que jamais d’actualité. Pour deux raisons majeures: la communauté cycliste grandit de jour en jour d’une part et la Police se mobilise davantage dans la lutte contre le vol de vélos et parvient a obtenir des résultats parfois spectaculaires qui gonflent la quantité de vélos retrouvés chaque année.

Si le gravage ne vous intéresse pas, sachez qu’il existe aujourd’hui d’autres solutions pour permettre aux autorités de retrouver l’heureux propriétaire d’un vélo volé.

MyBike

La plateforme d’enregistrement “MyBike” est l’évolution du gravage de vélos, développée par la région de Bruxelles-Capitale ces dernières années. A l’heure où j’écris ces lignes, quelque 21.800 vélos sont déjà recensés sur la plateforme.

“Le principe de fonctionnement est simple: plutôt que de faire graver votre vélo, MyBike vous attribue un numéro d’identification unique sur base de votre identité, puis vous envoie un sticker par la poste à apposer sur votre vélo.”

Le sticker, moins invasif qu’une gravure reste toutefois particulièrement difficile à ôter et dispose d’un QR code permettant aux autorités d’accéder immédiatement à la base de données pour retrouver le propriétaire du vélo. Le QR code est également accessible à n’importe quel cycliste, qui pourra vérifier en le scannant si le vélo a été déclaré comme “volé”. L’enregistrement et l’envoi du sticker sont totalement gratuits, et la plateforme fonctionne étroitement avec le dépôt Bruxellois des vélos volés. S’enregistrer sur cette première plateforme peut constituer une solution de choix pour n’importe quel cycliste Bruxellois.

Zoom sur le sticker “MyBike”. Crédits: MyBike.brussels

Vélopass

Le système Vélopass est la solution d’enregistrement proposée par Traxio, la fédération du secteur de la mobilité. Le principe de base est similaire à celui de MyBike: un sticker à poser sur votre vélo muni d’un QR code permettant l’authentification du propriétaire en cas de vol.

La technologie utilisée est néanmoins ici plus poussée: le sticker à coller sur votre vélo est lui muni d’une puce NFC paramétrée pour vous envoyer la position exacte de votre vélo si un autre utilisateur scanne le QR code. De plus, cette puce enregistre également davantage d’informations sur votre vélo, qui peuvent être complétées par votre vélociste préféré afin de tenir un vrai cahier d’entretien de votre vélo.

Le système permettra également à terme de mettre en relation vendeurs et acheteurs sur une plateforme de vente de vélos d’occasion certifiés “non volés”, également créée par Traxio. Cette solution est proposée au tarif très accessible de 4.95€ et offre davantage de services que le système MyBike.

Zoom sur le sticker Velopass. Crédits: velopass.be

Owlee

Owlee n’est pas une plateforme d’enregistrement de vélos à proprement parler. L’enregistrement de votre vélo est l’une des nombreuses fonctionnalités offertes par notre application. Nous souhaitons lutter contre le vol de vélos par tous les moyens dont nous disposons, ensemble. Aussi, en vous inscrivant gratuitement sur notre app, nous vous encourageons fortement à identifier votre vélo et à entrer un certain nombre d’informations qui peuvent permettre à notre communauté d’utilisateur de reconnaître votre vélo si vous déclarez celui-ci comme volé dans notre app.

Nous sommes également une plateforme ouverte; sur notre application, vous aurez la possibilité à terme de commander directement le sticker MyBike, d’acheter le sticker VeloPass ou bien de souscrire directement une assurance contre le vol de votre vélo.

“En enregistrant votre vélo sur les différentes plateformes actuellement existantes, vous multipliez les opportunités qu’une autorité puisse un jour vous retrouver facilement en cas de vol de votre vélo.”

Notre ambition n’est pas d’avoir la base de données de vélos la plus importante au monde, mais bien de créer l’écosystème vous permettant, par tous les moyens actuellement existants et à venir, de prévenir la perte de votre vélo tout comme de vous aider à le retrouver en cas de vol.

Et la loi dans tout ça?

Si l’enregistrement de votre vélo et la création de la plateforme d’identification du numéro de série d’un vélo à un propriétaire ne sont pour le moment pas obligatoires en Belgique, le sujet est pourtant très vivant au sein de l’Europe.

Chez nos voisins Français par exemple, depuis le 1er janvier 2021, la loi d’orientation et mobilités impose soit le gravage, soit l’identification du vélo neuf dans une base de données nationale afin de permettre aux autorités de lutter plus activement contre le vol et le recel de vélos volés. L’obligation sera même étendue aux vélos d’occasion à compter du 1er juillet de la même année.

En France, le gravage et l’identification des vélos sont légalement imposés depuis le 1er janvier 2021. Et voila!

Nul doute que ces nouvelles dispositions légales inspireront d’autres pays, et que les fabricants n’attendront pas le législateur dans les prochaines années pour créer une base de donnée permettant d’attacher votre vélo à votre identité.

En résumé: un petit clic qui vaut mieux qu’une grande claque

Rattacher votre identité à votre vélo ne présente donc que des avantages: un simple clic sur la ou les plateformes d’enregistrement de votre choix permettent aux autorités de retrouver en quelques instants le propriétaire d’un vélo volé. Ces plateformes permettent également d’attester l’authenticité du propriétaire en cas de revente de vélo. Gratuites ou presque, vous ne ferez qu’augmentez vos chances de récupérer votre vélo si vous êtes un jour confronté à cette douloureuse expérience. Pourquoi vous priver de cette opportunité?

J’espère que vous aurez apprécié le contenu de cet article et que nous pourrons bientôt vous compter parmi nos membres. D’ici là, n’hésitez pas à consulter plus en détail les différentes plateformes d’enregistrement de vélos existantes, a découvrir Owlee et à vous enregistrer pour tester en exclusivité notre application et surtout, à rester vigilant!

A bientôt,

Erwan, Owlee

https://owlee.fr/

Owlee is the best app for cyclists to ride safer and help them protect their bikes. Find secure parking spots. It’s free | www.owlee.bike

Owlee is the best app for cyclists to ride safer and help them protect their bikes. Find secure parking spots. It’s free | www.owlee.bike